Une histoire

Si tu ne sais pas où tu vas, souviens-toi d'où tu viens. - Proverbe Beninois

Proverbe Beninois

Portrait-Jean-Guichard-Fondateur-du-TRPL

Jean Guichard

Dès 1958, Jean Guichard a posé les premières pierres de ce qui sera l’âme du Théâtre Régional des Pays de la Loire : une compagnie dédiée à la décentralisation théâtrale.

André Malraux lui-même a offert au TRPL sa première reconnaissance officielle, avec pour mission d’utilité publique : d’offrir aux villages les plus isolés des spectacles de qualité permettant de développer le goût et le besoin de l’art dramatique.

portrait-Patrick-Pelloquet-crédit-Mathilde-Richard

Patrick Pelloquet

À partir de 1991, c’est Patrick Pelloquet qui a repris le flambeau, toujours animé par la même foi en un théâtre populaire et accessible.

Le TRPL a, tour à tour, été implanté à Nantes, Angers, Château-Gontier et Cholet, irradiant la région avec la création du festival de La Baule et des Nuits de la Mayenne par Jean Guichard ou avec la création du festival de Noirmoutier et du Cabaret des passions par Patrick Pelloquet.

Sous chapiteau, en plein air, dans les plus grands théâtres de France ou dans les simples salles des fêtes, le Théâtre Régional des Pays de la Loire porte haut la parole des poètes et les valeurs de la décentralisation.

Camille de La Guillonnière

Depuis mars 2021, c’est le comédien et metteur en scène angevin Camille de La Guillonnière qui est le nouveau directeur du TRPL.

Durant quinze ans, il a été le dramaturge et comédien de Jean Bellorini, actuel directeur du Théâtre National Populaire de Villeurbanne, et a créé et dirigé sa propre compagnie implantée au nord d’Angers : Le Temps est Incertain Mais on joue quand même !

Au rythme d’un spectacle par an, il a sillonné les routes de France allant de places de villages en scènes nationales pour jouer ses spectacles, défendant partout un théâtre de troupe et de proximité.

Avec sa grande connaissance du territoire, Camille de La Guillonnière continuera sa mission de décentralisation en amenant le théâtre aux publics éloignés des pôles culturels.

Grâce au TRPL, il souhaite mettre à disposition des compagnies de la région un lieu, une équipe et un accompagnement au service de résidences, ateliers, productions…